Qui êtes-vous ?

Ma photo

Entrez et suivez moi dans mon jardin que j'ai appelé "le jardin du larris". Nous habitons un petit village dans la Somme, en Picardie, bordé par le larris de Montenoy. Cette zone est classée zone naturelle d'intérêt écologique, faunistique et floristique depuis 1998. Le mot "larris" vient du patois picard et désigne les pâtures à moutons. Le sol y est très calcaire.
C'est en regardant "le jardin préféré des français 2013" que je me suis dit que moi aussi je pouvais me lancer et tenter d'exploiter ce terrain qui paraissait peu fertile. Chercher des plantes qui vont s'adapter à mon terrain est devenu une passion. Mais je suis contente de voir chaque année les différentes évolutions du jardin.

dimanche 17 avril 2016

Une semaine comme je les aime.

Ça y est, nous sommes dimanche soir et ma semaine de vacances se termine...Toutes les bonnes choses ont une fin, comme dirait l'autre.
Profitant de certaines journées ensoleillées, j'ai pu réaliser un des mes projets dont je vous avais parlé dans un précédent article. J'ai porté toute mon attention et ma détermination sur les cotés de l'arche de roses. Munie de ma fourche à bêcher et de ma bêche, j'ai retourné la terre et enlevé l'herbe afin de créer de nouveaux espaces de plantations. Voilà le résultat :

Avant






Après
Voilà, je dois vous avouer que je suis plutôt contente du résultat. J'ai l'impression que mon jardin prend forme et que mes efforts sont récompensés. Je cherche à créer un jardin à l'anglaise. Un petit paradis, un havre de paix avec des chemins tortueux et des surprises bien cachées. Bon, je sais que j'ai encore beaucoup de travail mais petit à petit l'oiseau fait son nid.


Allez, je vous emmène faire un tour dans le jardin. Toute cette après midi a été consacrée aux plantations (je vous en parlerai plus tard...) et au désherbage. Une après midi de rêve pour moi.



Le massif "vague" (j'ai envie de l'appeler comme ça en raison de sa forme).


Narcisses Tahiti dans le massif Vague

Le massif de l'Escabeau
Anémones de Caen dans le massif de l'Escabeau

Le Grand massif


Pendant mes vacances, je me suis fait une petite virée fleurs en Belgique avec ma meilleure amie. Je ne suis pas revenue les mains vides comme vous pouvez vous en douter. Je vous parlerai des nouvelles venues bientôt.

Bonne soirée.

jeudi 7 avril 2016

Première fête des plantes...

Pendant le weekend de Pâques, profitant d'une après-midi venteuse mais plutôt ensoleillée, je me suis rendue à la fête des plantes de Locon près de Béthune dans le Pas-de-Calais.
J'adore les fêtes des plantes, j'ai l'impression d'être dans une vraie caverne d'Ali Baba (sentiment que vous devez connaître).
Voici quelques photos. Tout d'abord, un petit clin d’œil au Pas-de-Calais avec ce panneau situé à l'entrée d'un village qui montre bien que je ne m'étais pas trompée de région (région qui est maintenant la mienne d'ailleurs). J'adore !







L'entrée de la fêtes des plantes













                     

                                 Les exposants





Bon maintenant, je vais vous présenter mes nouvelles acquisitions. Je me suis arrêtée sur le stand de la pépinière Mela Rosa. Ils sont de ma région et en plus ils vendent des rosiers greffés sur le porte greffe rosa canina. Alors voilà, quand je tombe sur des rosiers susceptibles de se plaire dans mon sol calcaire, je ne me prive pas ! Leurs rosiers sont vendus en motte entourée de toile de jute, à planter directement en terre sans retirer la toile. Je trouve ça super pratique ! Bien sûr, il faut retirer l'élastique. La pépinière organise une porte ouverte les 18 et 19 juin. Je pense que je vais y aller...



Photo globe planter


Le rosier Sunny Sky, un rosier Kordes

Photo Kordes


Le Rosier Kolner Flora, une autre obtention Kordes

Passons aux vivaces maintenant :
  • papaver orientale "Raspberry  Queen"
  • papaver orientale "Royal Wedding"
  • geranium "Sibani Blue" (feuillage persistant)
  • geranium riversleaianum "Mavis Simpson" (feuillage persistant)
  • fenouil bronze
  • sauge pourpre
  • valeriane officinale
  • hyssopus officinalis
  • chrysanthemum "Julia"
  • chrysanthemum "Clara Curtis"
  • sanguisorba "Cangshan Cranberry"
  • sanguisorba hakunensis
  • sedum "Postman's pride"
  • heuchera "Flores Sea"
Allez, je vous montre mes deux "chouchous"  parmi cette sélection.






Sedum Postman's pride au feuillage presque noir


















Heuchera Flores Sea, un feuillage magnifique et une floraison offrant des fleurs toutes roses.





Je termine cet article avec une mosaïque des floraisons du moment : saxifrage mousse, euphorbe, aubriète, doronic du Caucase et ribes sanguineum. Le Jardin du Larris commence à prendre des couleurs.


Bonne soirée !


jeudi 24 mars 2016

Nouvelles vivaces pour le grand massif

 Je me suis lancée dans la réalisation de l'un de mes projets pour 2016 : garnir mon grand massif.
Cela faisait longtemps que j'y pensais. Il fallait combler le vide. Ainsi, j'ai longuement chercher quelles vivaces j'allais pouvoir planter compte tenu de la forte teneur en calcaire de ce massif (surtout dans le fond).
J'ai passé ma première commande de l'année chez Promesses de Fleurs. Toutes les vivaces sélectionnées sont normalement adaptées à mon sol.
Je vous montre mes trouvailles :
 
En haut à gauche, un pied de romarin (rosmarinus officinalis). C'est une valeur sûre. J'en ai planté un pied il y a trois ans. Maintenant, il est énorme !

Romarin - Rosmarinus officinalis
Promesses de fleurs
Juste à côté, vous pouvez voir un pied de coquelourde des jardins blanche (lychnis coronaria "Alba"). J'en possède déjà une d'une autre couleur. J'ai récolté des graines l'année dernière que j'ai semées dans une jardinière. Le semis a bien pris. J'ai maintenant plusieurs plants que je vais bientôt replanter. C'est pour cette raison que j'ai sélectionnée cette vivace mais dans un autre ton; afin de pouvoir la multiplier facilement, compte tenu de la grandeur du massif !

Lychnis coronaria Alba - Coquelourde des jardins blanche
Promesses de Fleurs
Un pied de sauge de Jérusalem (phlomis fructicosa). Je n'ai pris qu'un seul plant car il peut atteindre une belle envergure à maturité (175 cm selon le site).

Phlomis fruticosa - Sauge de Jérusalem
Promesses de Fleurs
Un pied de scabieuse géante (cephalaria gigantea). Un seul pied car c'est aussi une vivace qui a besoin d' espace. Elle peut occuper un mètre à elle seule.

Cephalaria gigantea - Scabieuse géante
Promesses de Fleurs
De la sauge de Sibérie (perovskia "Blue" spire"). Encore une valeur sûre chez moi. J'en ai déjà un qui s'est bien développé. J'aime beaucoup cette vivace fidèle tout l'été. J'ai lu qu'elle se bouturait facilement. Je pense que je vais essayer au mois d'août.

Perovskia atriplicifolia Blue Spire en pot de 3L
Promesses de Fleurs
Deux pieds de coreopsis rosea "Sweet dream". J'adore ces petites fleurs. Il faudra juste que je les protège contre d'éventuelles attaques de baveux ! C'est un conseil qui m'a été donné l'année dernière pendant la fête des plantes de la citadelle de Doullens. J'ai déjà un pied de coreopsis au jardin que j'ai acheté sur le stand de Thierry Delabroye. J'ai hâte d'y retourner !

Coreopsis rosea Sweet Dreams - Coréopsis à fleurs blanc-crème et rouge framboise foncé
Promesses de Fleurs
Un gaura lindheimeri "Rosy Jane". Il apprécie aussi mon sol calcaire. J'ai aussi une autre variété implantée au jardin depuis deux ans qui commence à se ressemer. J'aime les vivaces qui se ressèment, juste pour le plaisir de les trouver là où on ne s'y attend pas.

Gaura lindheimeri Rosy Jane
Promesses de Fleurs
Salvia sylvestris "Rhapsody in blue".  Encore un pied de sauge qui arrive au jardin du Larris ...J'aime sa couleur qui rappelera celle du perovskia dans le massif.

Salvia pratensis Rhapsody in Blue - Sauge des près
Promesses de Fleurs
Trois plants de sabline des montagnes (arenaria montana). Cette vivaces sera plantée à l'avant du massif, devant le rosier "Enfant d'Orléans".

Sabline des Montagnes - Arenaria montana
Promesses de Fleurs
Trois pieds de bec de grue (erodium manescavi). Cette vivace adore les sols secs et caillouteux (elle va être servie !). Elle ne redoute que les sols lourds et l'humidité stagnante. Normalement, elle ne court aucun danger à ce niveau là dans mon massif.

Erodium manescavii - Bec de Grue de Manescaut
Promesses de Fleurs
Voilà pour ma commande passée chez Promesses de Fleurs...Vous allez dire, ça y est. Virginie a fini de tout nous montrer. Et bien non ! Figurez vous que je suis tombée par hasard sur une promo dans une grande jardinerie d'Amiens : 10 vivaces achetées + 5 autres gratuites. J'ai donc succombé à la tentation. Parce que là vraiment, je ne pouvais pas résister.

Afficher l'image d'origine
photo jardiplante
Alcea rosea chater's double (rose trémière double saumon). Les simples se plaisent dans mon jardin. Je fonds littéralement devant le charme des doubles.

Résultat de recherche d'images pour "echinops ritro"
photo pinterest.com
Cela faisait longtemps qu'elles me faisaient de l’œil celles-ci. Je pense que l'echinops ritro devrait bien s’acclimater à mon sol.

OEillet mignardise Laced Monarch : godet
photo Truffaut
Deux plants d’œillet mignardise (Laced Monarch" (dianthus plumarius group). Je n'ai pas pris trop de risques en les achetant. C'est une vivace qui se plait bien dans mon jardin. J'ai d'autres variétés qui commencent à faire de jolies tapis tout argenté. J'ai hâte de les voir fleurir.

Hélianthème miss mould: godet
photo Truffaut
L'hélianthème (helianthemum) "Miss Mould , dont la couleur devrait rappeler celle de la rose trémière...

Afficher l'image d'origine
photo du site flora-on.pt
Deux pieds de menthe des Chats (calamintha nepeta) qui apprécient aussi les sols calcaires.
Le massif vu du "haut" du jardin.

Vue de côté.
 Sur ces deux photos, j'ai disposé les godets là où j'ai installé mes nouvelles vivaces.
Maintenant que tout ce petit monde est planté (depuis le weekend dernier) il me tarde de voir le résultat. Mais patience, patience...De plus, j'ai encore des trous à combler dans ce massif, notamment dans le fond. Je cherche des variétés d'arbustes qui apprécient les sols calcaires. Si vous avez des idées, je suis tout ouïe...


A bientôt !




















samedi 19 mars 2016

Projets 2016

       Dans mon précédent article, je vous avais dit que je vous parlerai de mes projets pour 2016.
J'aime bien me fixer des objectifs pour l'année. Je vais essayer de ne pas trop me disperser. Pour l'instant, je ne vais pas créer de nouveaux massifs. Je vais surtout essayer d'améliorer ceux qui sont déjà là...

 
Enfin si, je vais quand même en faire un près du poulailler, à droite de l'arche de roses. A cet endroit précis, il faut que je retourne la terre afin de supprimer l'herbe. Pour le moment, je pense y semer un mélange fleuri, histoire d'égayer le contour du poulailler.
Je ferai la même chose derrière le poulailler. C'est un passage que j'utilise très souvent car derrière, j'ai un réservoir d'eau de pluie ainsi que certains outils de jardinage.






Mon défi  pour cette année est de garnir un massif très calcaire qui est aussi très grand ! 

Le voici; j'y ai déjà planté une euphorbe, des heuchères, des héllébores, les nigelles de damas s'y resèment à foison. C'est là aussi que se trouvent "Enfant d'Orléans et "Lavender Dream". Je croise les doigts pour qu'ils se développent. Je les ai spécialement commandés chez Francia Thauvin qui précise bien que leurs rosiers sont spécialement adaptés au sols calcaires. Verdict  au mois de juin! Chlorose ou pas de chlorose...that's the question !


Ça, c'est ma terre. La photo a été prise dans le fond du massif. Plus on se rapproche du devant, moins elle est calcaire. L'été, la terre sèche très vite et devient craquelante. J'ai la même chose près de la maison, mais en pire. J'ai un parterre avec peut-être 4 cm de terre et pourtant, de jolies petites fleurs s'y développent. La Nature est fantastique !












Allez...je vous montrerai bientôt les vivaces sélectionnées pour ce massif. En attendant, je vous souhaite une excellente soirée ainsi qu'un merveilleux weekend.

samedi 12 mars 2016

Le Jardin du Larris se réveille doucement...

Ami(e)s jardinier(ère)s, voici mon premier post de l'année 2016. Honte à moi, je ne vous ai même pas souhaité une bonne et heureuse année. J'ai commencé 2016 avec d'autres soucis en tête. Ma fille de 7 ans s'est cassée le poignet deux jours après son retour à l'école. Enfin, tout est rentré dans l'ordre maintenant...

Je ne suis pourtant pas restée inactive au jardin : ramassage de branches, désherbage et plantation d'arbustes.
Aujourd'hui, avec ce beau soleil, j'ai continué d’œuvrer pour l’embellissement de mon jardin. Sécateur en main, je me suis occupée de mes vivaces, j'ai taillée mon buddleia davidii ainsi que mes rosiers remontants. J'en ai aussi profité pour prendre quelques photos de mes jolies petites fleurs qui égayent en ce moment le tout jeune "Jardin du Larris".

Allez, suivez-moi, je vous montre tout ça :








Muscaris





                     Narcisses







Fausse giroflée, enfin je crois...en tout cas, toujours fidèle, en fleurs une grande partie de l'année, c'est impressionnant !













Nom inconnu ??? Si vous connaissez cette espèce, je veux bien en connaitre le nom. J'ai planté des bulbes, il y a deux ans et demi, lors de la création de mon premier parterre sur les hauteurs de mon jardin. Ils refleurissent chaque année en fin d'hiver.






Une euphorbe plantée l'année dernière. Elle était toute petite. Elle apprécie mon sol calcaire.





Perce- neige, aux fleurs si délicates...quelle beauté !




Le meilleur pour la fin; mes hellébores. Leur diversité est telle que parfois sur un même pied, les fleurs sont différentes. Je les adore...






Je vais maintenant vous souhaiter une excellente soirée et un excellent week-end. Mon prochain article vous parlera de mes projets pour 2016. Mais pour l'instant "chut", je ne vous en dis pas plus...