Qui êtes-vous ?

Ma photo

Entrez et suivez moi dans mon jardin que j'ai appelé "le jardin du larris". Nous habitons un petit village dans la Somme, en Picardie, bordé par le larris de Montenoy. Cette zone est classée zone naturelle d'intérêt écologique, faunistique et floristique depuis 1998. Le mot "larris" vient du patois picard et désigne les pâtures à moutons. Le sol y est très calcaire.
C'est en regardant "le jardin préféré des français 2013" que je me suis dit que moi aussi je pouvais me lancer et tenter d'exploiter ce terrain qui paraissait peu fertile. Chercher des plantes qui vont s'adapter à mon terrain est devenu une passion. Mais je suis contente de voir chaque année les différentes évolutions du jardin.

mardi 17 novembre 2015

La vie plus forte que tout ...

En ces temps difficiles, je pense qu'il est important de continuer d'avancer, même si on a l'impression qu'une page s'est tournée et qu'on ne pourra plus vivre de la même façon.
Vendredi après le travail, je me suis rendue chez un petit pépiniériste dans l'idée de dénicher un pommier d'ornement. Je suis finalement ressortie avec le Malus Golden Hornet et un Euonymus Europaeus qu'on appelle aussi fusain d'Europe, ou plus familièrement "bonnet d'évêque" à cause de la forme des petites baies qu'il produit en automne.

Dimanche, j'ai donc planté. Me retirer dans mon jardin m'a fait beaucoup de bien. Quand je jardine, je ne pense à rien d'autre, je me ressource.
J'ai planté ces deux arbres sur le talus que j'essaye de garnir au fur et à mesure. C'est là que se trouve le rosier Marguerite Hilling, installé il y a peu de temps.

J'ai planté le fusain d'Europe tout près de la clôture, juste à côté d'un "bébé" Lilas qui ne mesure pas plus de 30 cm de haut pour le moment. Regardez ses petites baies roses. Ce sont elles qui m'ont fait craquer.

















Le Malus Golden Hornet a trouvé place plus en avant, au milieu du talus. Au printemps, il devrait former des petits boutons roses puis une multitude de petites fleurs blanches réunies en bouquets. A l'automne, il se couvrira de pommes jaunes miniatures particulièrement appréciées des oiseaux.



















Voilà pour les plantations du weekend...Quand j'ai acheté ces arbustes, je ne pensais pas devoir les planter avec un esprit envahi d'idées aussi macabres. Mais comme je l'ai dit plus haut, la vie doit reprendre ses droits. Et planter un arbre, n'est-ce pas un symbole de vie, de paix et d'espérance ?

Bonne soirée.








samedi 14 novembre 2015

Attentats à Paris

Un message à faire passer...
Ce soir, une bougie aux fenêtres pour dénoncer ces attaques à Paris et à St Denis, pour les victimes et blessés, pour les familles des victimes. Propageons ce message le plus rapidement possible pour qu'il remonte jusqu'à Paris et pour montrer que la SOLIDARITÉ française est bien plus forte que la violence.

mercredi 11 novembre 2015

Petite haie deviendra grande ...

Quand nous avons acheté la maison, il y avait une longue haie de thuyas qui n'avait jamais été entretenue... Autant vous dire, qu'ils étaient plutôt hauts et qu'on voyait même à travers. Ainsi, il y a trois ans , j'ai demandé à mon "cher et tendre" s'il était d'accord pour qu'on les arrache. De plus, Guillaume est allergique à ces grosses bébêtes là. Dès qu'il s'y frotte, son visage et son cou se couvrent de rougeurs. Je ne pouvais pas me lancer dans la taille de ces monstres là. Du coup, "exit" les thuyas ! On en a profité pour poser des barrières en bois avec du grillage. Avant, il n'y avait que des poteaux en fer et du barbelé.
A la place de ces thuyas, j'ai opté pour la mise en place d'une haie libre, avec un mélange de feuillages persistants et caducs, afin d'y insérer des arbustes intéressants pour leur floraison. J'installe ces arbustes en quinconce. J'ai commencé à planter pendant l'automne 2014. J'ai décidé de ne pas tout faire d'un coup car je préfère me fier à mes coups de cœur et mes envies du moment. Ainsi, se mélangent pour l'instant dans cette haie, ribes sanguineum, laurier du portugal, lilas, photinia, rosier rugueux, buddleia, et d'autres encore ...
Ce weekend, j'ai poursuivi mes plantations en installant des feuillages persistants.
Voici donc les quatre nouveaux venus :






le ligustrum lucidum ou "troène du Japon" , à feuilles luisantes vertes , il produit des panicules à petites fleurs blanches, suivi de fruits bleu-noir;










le ligustrum ovalofilum "Vicaryi" ou troène doré, intéressant pour son feuillage jaune doré. Il produit aussi des panicules à petites fleurs blanches puis des fruits bleu-noir;















le pyracantha "Soleil d'Or" ou buisson ardent, un arbuste buissonnant à rameaux épineux, il porte en début d’été des bouquets de petites fleurs blanches, puis se couvre d'une multitude de baies jaune d'or;










et le photinia "Birmingham" (désolée pour la qualité médiocre de la photo), intéressant pour la couleur de ses jeunes feuilles rouge cuivré.
















Voici deux vues différentes de la haie...Il ne reste plus qu'à attendre qu'elle s'étoffe, lentement mais sûrement.










Une petite photo toute fleurie d'une campanule des murs plantée en compagnie de phlox mousse dans un baquet en zinc; je ne résiste pas à leurs petites clochettes violettes.


Pour finir, je vous quitte en vous montrant ce ciel embrasé de début de soirée d'automne. Que la Nature est belle et toujours pleine de surprises !


Bonne soirée à tous les jardiniers...

vendredi 6 novembre 2015

Je plante, tu plantes, il plante...des vivaces !


Le programme d'aujourd'hui : plantation de vivaces pour agrémenter le nouveau parterre créé  en ce début d'automne. En début de semaine, j'ai installé les rosiers. Maintenant, place aux vivaces...par conviction, je n'achète le plus souvent que des petits godets. D'abord parce que c'est moins cher et que quand je me retrouve devant un étalage de fleurs, je ne peux jamais me décider là, comme ça, maintenant. Et puis surtout, pour observer. Si la plante ne se plait pas, et bien tant pis. J'essaierai autre chose. Si je m'en aperçois à tant, je la change vite de place, histoire de "sauver les meubles". Quoiqu'il en soit, j'aime bien observer ce qu'il se passe dans mon jardin...
Allez, je vous montre ce que j'ai planté aujourd'hui :
  • aster alpinus "Happy end"
  • erigeron "azurfee"
  • agastache 'Linda"
  • agastache "Blue fortune"
  • coreopsis rosea "heaven's gate"
  • euphorbia amygdaloides "Purpurea"
  •  eupatorium rugosum "chocolate"
  • persicaria bistorta
Voici un petit plan qui vous aidera à mieux visualiser le parterre. Cliquez dessus pour l'agrandir et bien voir les légendes.







    Le nouveau parterre "en vrai".

    Voici deux autres vues de ce parterre qui se trouve dans le prolongement de la future arche de roses.
     Sur la droite se trouve le poulailler.
    Au fond, vous pouvez voir mon "champ" d'orties.
    L'année dernière, à cette même époque, on trouvait encore des orties jusqu'à l'emplacement de la future arche de roses. Mon objectif est d'agrandir le jardin, un petit peu chaque année...la route est encore longue mais j'y crois !











    J'ai aussi ajouté dans le parterre sur le côté, le bergenia "Baby Doll". C'est une vivace qui fleurit très tôt dans la saison; elle annonce le printemps à venir. J'en possède déjà mais qui sont d'un rose plus soutenu.
    Bergenia Baby Doll





    Dans le parterre sur la droite du poulailler, j'ai ajouté l'heuchère "Caramel", la persicaire amplexicaulis "Golden arrow", et pour finir, une kalimeris incisa "Charlotte" entre le rosier Lavender Dream et Enfant d'Orléans.













    Heuchère Caramel
    Persicaria Golden Arrow

    Kalimeris incisa "Charlotte"
    Voilà encore une belle matinée de plantations de passée...
    Pour finir, voici une petite photo du rosier "Knock out" qui fait une belle remontée. Ce rosier est une bonne acquisition. Je l'ai planté l'année dernière, au printemps, et déjà la première année, il n'avait cessé de fleurir.
    Ah, j'allais oublier de vous montrer mon chrysanthème "tige". Non, je plaisante; j'ai juste oublié de le pincer. Je ne savais pas qu'il fallait le faire. Du coup, je l'ai quand même pincé et voilà ce que ça donne :






    Bonne soirée, à très bientôt...

    jeudi 5 novembre 2015

    Un grand merci !

    Aujourd'hui je viens de découvrir avec plaisir que des commentaires ont été publiés sur mon blog. Je vous remercie toutes pour vos messages d'encouragement. C'est peu de dire que je viens très souvent vous rendre visite sur vos blogs respectifs afin de trouver de l'inspiration, et surtout  de très bonnes idées. Tous vos conseils me sont très utiles et c'est surtout extrêmement motivant de voir l'évolution de vos jardins au fil des ans...

    C'est en pensant fortement à tous vos commentaires qu'aujourd'hui je me suis lancée dans la réalisation de mes jardinières d'automne. Je ne suis pourtant pas une grande fan de graminée, mais cette année, j'ai sauté le pas et décidé d'en mettre dans mes jardinières, pour leur côté aérien.

     Au centre, on peut voir le pennisetum alopecuroides "little honey", choisi pour son côté léger. Sur la gauche, j'ai planté une aster victoria, à droite, une bruyère d'hiver, et de chaque côté du pennisetum, des pensées à petites fleurs (viola cornuta). J'essaye de choisir des plantes qui pourront être facilement replantées au jardin.



    Les géraniums qui se trouvaient là sont désormais entreposés chez ma maman qui arrive généralement à bien les conserver d'une année sur l'autre.


    Ah, voilà Frimousse qui aime bien s'incruster sur les photos et surtout gratter la terre du jardin avec sa maîtresse !





    A très bientôt, bonne soirée ...

    lundi 2 novembre 2015

    C'est parti pour les plantations !

    C'est en cette belle journée bien brumeuse que j'ai commencé mes plantations de rosiers. La commande que j'ai passée chez Francia Thauvin est arrivée il y a 2 semaines environ. J'ai stocké mes rosiers dans un conteneur rempli de terre en attendant de les planter. C'est donc aujourd'hui que je me suis décidée...
    Comme prévu Isabelle de Reimpré ouvrira l'entrée du jardin.






















    Marguerite Hilling, qui devrait prendre pas mal d'ampleur a été planté sur la butte, avec d'autres arbustes.


    Lavender Dream a pris place dans le massif situé à droite du poulailler, avec Enfant d'Orléans sur le devant...mon coup de coeur.
    Devant le poulailler, j'ai aussi installé un vieil escabeau trouvé dans une de nos dépendances. Je l'avais recouvert avec du saturateur pour qu'il résiste aux assauts de la pluie picarde. Il trouve sa place au centre du massif. A son pied, j'ai planté Leverkusen, qui je l'espère ne se gênera pas pour l'escalader.
    De l'autre côté; la clématite "Miss Bateman" viendra lui tenir compagnie.
    Clématite "Miss Bateman"


    Leverkusen























    J'ai décidé de changer de place Gertrude Jekyll, qui n'a pas tellement apprécié le sol calcaire de mon jardin. A sa place, j'ai planté Louis Pernot.

    Enfin, je me suis défoulée dans le nouveau massif avec , dans le fond, Coupe D'Hébé, Ballerina, et la Reine Victoria, et sur l'avant du massif, Abondant (un autre coup de coeur), Crocus Rose de David Austin, acheté à un prix dérisoire en Belgique ( 3€95 - non, non vous ne rêvez pas !), et Cornelia, un petit cadeau de Francia Thauvin. La plantation de Crocus Rose m'a donné du fil à retordre. Un petit coup de fourche à bécher; oulala, du vieux fil barbelé, bien enterré là depuis de nombreuses années...



    A gauche, au fond du massif, à côté de la Reine Victoria, l'hydrangea paniculata "Wims Red" viendra rehausser le tout. J'ai hâte de voir les premières floraisons, mais il va falloir s'armer de patience...


    Ajouter une légende

    J'ai terminé mes plantations du jour en trouvant une nouvelle place à Gertrude Jekyll juste à côté des poteaux à étendre le linge, côté verger, où la terre est moins calcaire. Le long du grillage de la haie, la clématite Montana "Mayleen" devrait illuminer, dans quelques années, la rue d'une cascade de fleurs toutes roses.
    Clematite montana Mayleen

    Gertrude Jekyll

    Voilà une bonne journée de passée...les prochaines plantations seront des vivaces qui viendront agrémenter le nouveau massif.
    Pour finir, une photo du jardin vu de la maison, et un petit géranium vivace dont je n'ai plus le nom qui me fait une belle remontée...



    Bonne soirée à tous les jardiniers...